Café Bourbon: c'est quoi? Définition, origines et histoires.

Le café Bourbon

Il doit son nom à l’ancien nom de l’île de la réunion, appelée “l’île Bourbon” jusqu’en 1793.

Cette variété compte parmi les plus chères du monde, et pour cause : ce qui est rare est cher !

Le café Bourbon et ses origines

Le Bourbon et le bourbon pointu (coffea arabica laurina) sont le résultat d’une mutation d’une souche de Moka offerte par le sultan du Yémen. Cette variété reflète la course au café que se sont livrée les pays européens au 17ème siècle.

C’est de graines issues du Jardin Royal français que proviennent les premiers plants de caféiers introduits sur l’île Bourbon, dès 1715. Les plants s’y sont adaptés rapidement, évoluant pour donner des cerises allongées, qui donneront son nom à la variété endémique de l’île, Bourbon pointu.

Au contraire d’autres variétés à travers le monde et l’histoire, celle-ci est demeurée inchangée depuis l’introduction du café à la Réunion.

Largement cultivé pendant longtemps pour assurer une production suffisante pour alimenter la France, sa culture est peu à peu tombée en désuétude au profit de celle de la canne à sucre. C’est à un japonais, dans les années 2000, que l’on doit le fait que ce cépage ait été remis au goût du jour.

Désormais, on trouve quelques dizaines d’exploitations sur l’île de la Réunion qui redonnent ses lettres de noblesse au si précieux café Bourbon.

Comment est assurée la culture du Bourbon ?

L’essentiel de la production est cultivé sur les hauteurs de l’île, dans de petites exploitations. Les parcelles dédiées à sa culture ne représentent que quelques hectares chacune, rendant cette variété rare en comparaison aux volumes mondiaux.

La réunion étant une île volcanique, son terroir est très riche et sa végétation très dense. C’est donc à l’ombre de grands arbres que les caféiers poussent tranquillement, au dessus de 800 mètres d’altitude.

Certaines exploitations ont obtenu le label bio, permettant d’octroyer une valeur ajoutée supplémentaire à une denrée déjà très prisée.

Comment le grain bourbon est-il préparé après la récolte ?

Tout d’abord, il est important de noter que la récolte des grains se fait à la main, garantissant la parfaite maturité des cerises, une fois que chacune est devenue bien rouge. A la différence d’une récolte mécanisée, cette méthode est sélective et laisse au fruit le temps de parfaitement mûrir.

La plupart de la production de l’île est préparée selon la méthode dite du “café lavé”. Les grains sont plongés dans un bain pour entraîner une fermentation après avoir été débarrassés de leur pulpe.

Certains producteurs pratiquent même une double fermentation avant de mettre les grains à sécher naturellement au soleil.

On considère cette méthode comme étant plus noble et plus respectueuse des propriétés aromatiques du café traité. On obtient ainsi plus de douceur et de richesse aromatique.

C’est précisément cette façon de travailler et la rareté de ce cépage qui en justifient le prix élevé.

A noter : Le bourbon pointu est encore plus cher que le Bourbon classique. Seuls quelques producteurs en assurent la production.

Qu’est-ce qui fait du café bourbon un café d’exception ?

Une qualité propre au Bourbon, c’est son faible niveau de caféine (deux fois moins élevé qu’un arabica classique) et son goût particulièrement complexe.

En fonction de la nature du sol de l’exploitation et de son altitude, il peut laisser apparaître des notes florales, des notes fruitées (agrumes, litchi, fruits rouges), de même que des touches de cuir selon les experts.

Le coffea laurina fait partie des meilleurs cafés du monde.

Les gourmets et les établissements de luxe s’arrachent la production du Bourbon

Les chefs les plus exigeants apprécient de pouvoir proposer ce café à leur table et de l’inclure dans la préparation de certains de leurs mets. Anne-Sophie Pic est en est une fervente adepte.

Selon l’avis des palais les plus délicats, une tasse de Bourbon religieusement préparée à l’aide d’une cafetière à piston vaut tout l’or du monde !

Bien évidemment, ce précieux nectar a un prix en conséquence : comptez plus de 250 euros pour un kilo. Comme de nombreux produits d'exception, les amoureux ne comptent pas pour s’offrir le luxe d’une dégustation mémorable.

Si l’occasion se présente à vous de goûter une tasse de Bourbon, profitez de l’instant et aiguisez tous vos sens : vous n’êtes pas prêt d’en oublier l’expérience qu’il vous aura procuré.

Bonne dégustation à tous !

Vous aimerez aussi